Les signes au quotidien

Salut tout le monde!

La semaine dernière je n’ai pas publié d’article… mais en ce moment avec les partiels qui approchent ça devient chaud, chaud… mais aussi parce que la semaine dernière, j’étais en stage dans une classe Inclusive pour enfants ayant des troubles de l’audition.

Au cours de mon parcours professionnel et personnel j’ai développé une sensibilité particulière pour la Langue des signes Française, cela devient même un élément de réflexion pour mon orientation professionnelle future… et du coup, je me suis dis que ça pourrait être sympa d’aborder cette thématique dans un article pour vous parler de ce mode de communication.

La LSF est reconnu comme une langue officielle depuis seulement 2005! Pendant longtemps on a cherché a étouffé ce mode d’expression au profit de l’oralisation et, maintenant, paradoxalement cela devient presque une mode, au point qu’on en vient à signer avec les enfants entendants!

De plus en plus on cherche à signer avec les bébés, car en effet, ils sont des être de langage mais n’ont pas encore les mots…Ainsi, on pense que associer les gestes et la parole avec le bébé va permettre de favoriser la compréhension du bébé qui va très vite signer car ses muscles le lui permette et on estime les premiers signes du bébé entre 6 et 8 mois. La LSF va donc constituer un outil de communication formidable et à fortiori constitue un éveil à la différence.

La LSF au quotidien est donc un moyen ludique de communiquer, qui n’a pas d’autre visé (à mon sens) que le plaisir de la relation et non un soucis de performance et d’apprentissage, et finalement lorsque l’on fait des chansons à geste comme l’escargot  par exemple je trouve que c’est assez cohérent d’utiliser les signes de la LSF…

D’autres arguments sont évoqués comme la réduction des frustrations (qui je pense ne sontpas que du coté de l’enfant), le développement de la confiance en soi, développer son imaginaire, ainsi l’enfant prend goût à communiquer et cela n’a aucune interférence avec le fait de parler car par la suite le mot accompagnera le geste car il ne faut pas oublier que l’enfant naturellement utilise la kinesthésie pour explorer et apprendre le monde qui l’entoure.

Je pense qu’il faut être cohérent, si ce n’est pas parlant pour vous, ce n’est pas parce que c’est à la mode qu’il faut acheter tout les livres de LSF pour s’y mettre sous prétexte que vous voulez comprendre votre enfant… avec ou sans signe la relation avec votre enfant s’établira et vous le comprendrai… j’ai un couple d’amis qui a fait ça et ils ont vite abandonnés car « ça ne prenait pas » mais les signes n’étaient pas une évidence pour eux et ils signaient « quand ils y pensaient »…je pense qu’il faut que ça reste quelque chose qui laisse place au plaisir de la relation et non une contrainte, un challenge.

Pour ma part, j’ai appris quelques signes lors de mon travail, et je l’utilise d’avantage lors des comptines mais la LSF prend de plus en plus de place dans ma vie car c’est une langue que j’aime apprendre et mon mari a aussi des bases, donc naturellement nous l’utilisont avec nos enfants sans pour autant en faire un mode de communication exclusif, mon fils de 5 ans connait quelques signes de la vie courante comme : bonbon (ba tiens!), les couleurs, les animaux… et le petit pour l’instant ne signe pas mais peut être qu’il s’en saisira ou pas mais nous n’y mettons pas d’enjeux spécifiques et je pense que c’est essentiel!

Voici une petite sélection de livres pour découvrir et faire découvrir la LSF :

 

bye bye!

xoxo

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *